Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Instants Spectacles

Instants Spectacles

Du théâtre, de l'humour, des spectacles musicaux..parce que le spectacle vivant rend heureux, tout simplement. #TousAuxSpectacles


#Musical - 'Priscilla, Folle du Désert', la plus extravagante des comédies musicales

Publié par Lauriane sur 8 Avril 2017, 23:58pm

Catégories : #Spectacles, #Musical

#Musical - 'Priscilla, Folle du Désert', la plus extravagante des comédies musicales
Dernièrement, mon insatiable curiosité théâtrale m'a poussée à venir découvrir la comédie musicale "Priscilla, Folle du Désert", programmée depuis le 25 février au Casino de Paris. Mon verdict en sortant de la salle : un show absolument fabuleux qui nous met des étoiles (et des paillettes) plein les yeux, nous donne envie de danser avec cette merveilleuse troupe, et nous fait ressortir avec le sourire et l'envie de revenir. Et cela grâce à des personnages aussi extravagants qu'attachants, une avalanche de talents, un travail énorme, et une bonne dose d'amour et de bonheur : une bouffée d'oxygène qui fait franchement du bien dans cette morosité ambiante. Un gros coup de coeur pour ce spectacle que je suis retournée voir depuis, et dont je ressors à chaque fois rechargée en énergie, en bonne humeur et avec une folle envie de danser !
 
 

"Priscilla, Folle du Désert", c'est l'histoire de trois hommes qui s'habillent en femmes, des drag-queens, qui ayant accepté un engagement dans une petite ville perdue au milieu du désert, doivent traverser l'Australie, et donc, quitter leur grande ville de Sydney. Au fil des kilomètres et des rencontres, leur profession sera sujet aux controverses les plus diverses....

#Musical - 'Priscilla, Folle du Désert', la plus extravagante des comédies musicales

Un spectacle musical fidèle au film culte

La comédie musicale "Priscilla, Folle du Désert" est l'adaptation du célèbre film sorti en salles en 1994, ayant reçu le prix du public à Cannes et l'Oscar des meilleurs costumes en 1995. Le spectacle, écrit par Stephan Eliott et Allan Scott, est ici adapté et mis en scène par Philippe Hersen et est actuellement programmé à Paris et dans toute la France.
 
A Sydney, à la suite d'un appel de Marion (Corinne Puget), son ex-femme, Dick / Miss Mitzi (Laurent Bàn), accompagné de Bernadette (David Alexis) et de Bradley / Felicia (Jimmy Bourcereau), partent à l'aventure dans le désert australien, direction Alice Springs, à bord d'un bus qu'ils baptisent "Priscilla", pour jouer leur spectacle de drag-queens que Dick a promis à Marion. Ce sera également l'occasion pour Dick de rencontrer son fils Benji... Ainsi commence l'histoire dans cette comédie musicale très fidèle au film, où l'on retrouve les scènes clefs, les costumes, les répliques cultes, et surtout ce message d'amour, d'amitié et de tolérance, qui fait réfléchir et dont on a bien besoin aujourd'hui.
 
On y retrouve sur scène une trentaine d'artistes, un bus robotisé, un écran en fond de scène sur lequel sont projetés certains décors ainsi que des effets visuels sublimes : il s'agit là d'une mise en scène et d'un jeu impeccables proposés par l'ensemble de la troupe, le tout habillé par une technique minutieuse où rien n'est laissé au hasard. Voici un spectacle qui parvient à bluffer mes yeux de spectatrice avertie en m'embarquant dès la première seconde dans cette comédie musicale complètement déjantée et haute-en-couleurs !
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito

Crédit Photos : Pascal Ito

Des tableaux fabuleux, colorés...

Généralement, j'ai toujours un ou deux tableaux favoris dans chaque comédie musicale. Sauf que là, il m'est impossible de choisir puisque je trouve chaque tableau fabuleux, que ce soit dans le jeu, la mise en scène, l'émotion, les effets visuels, les chorégraphies, les chansons, les costumes...bref, il y a toujours quelque chose de spectaculaire qui ressort de chaque scène. Un atout qualité non négligeable du spectacle ! 
 
Si je devais néanmoins en choisir trois, je dirais peut-être :
- La scène "I Will Survive", pour la beauté de la chorégraphie, colorée, festive, où les trois drag-queens présentent un extrait de leur show devant un groupe de touristes enthousiastes et leur guide. Au fil de la chanson culte de Gloria Gaynor, on voit apparaître sur scène l'intégralité de la troupe dans une chorégraphie entraînante marquant alors l'entracte du spectacle sur une note festive, à l'image de cette comédie musicale.
- La scène du bar, scène culte du film où nos trois drag-queens favorites se retrouvent confrontées à Shirley, une femme homophobe, qui se fait remettre à sa place, avec classe et élégance, par Bernadette...grand moment, autant dans le film que sur scène !
- La course-poursuite de Bradley / Felicia, qui tente de fuir un groupe de cowboys peu fréquentables...un tableau magnifiquement présenté tant pas les effets visuels et la mise en scène.
 
...et aussi beaucoup d'autres surprises ! Autant de tableaux travaillés dans les moindres détails, pour notre plus grand plaisir de spectateur.

...et sublimés par le jeu d'une troupe d'artistes aux multiples talents !

Un spectacle qui a été également l'occasion de découvrir ou de redécouvrir de nombreux artistes comme l'exceptionnel David Alexis, que j'avais déjà pu voir dans le spectacle musical "Le Bal des Vampires" au Théâtre Mogador. Dans un registre complètement différent cette fois-ci, c'est dans une merveilleuse interprétation qu'il campe le personnage transsexuel de Bernadette, la drag-queen au caractère plutôt revêche qui s'adoucira au fil de l'histoire. Dans le film comme dans le spectacle, son personnage est notamment associé à quelques répliques cultes, piquantes et terriblement drôles. J'ai également été touchée par son interprétation de "I've never been to me" dont le tableau est de toute beauté.
 
Une autre jolie surprise de ce spectacle est Jimmy Bourcereau, qui campe le rôle de Bradley / Miss Felicia, la plus jeune des trois drag-queens. Un personnage qui apporte un côté comique et plein de malice au trio. Talentueux danseur mais aussi remarquable comédien que je découvre alors avec ce spectacle, et dont je vais suivre la carrière de plus près.
 
L'occasion aussi pour moi de découvrir des voix sublimes, avec notamment une mention spéciale pour Laurent Bàn, qui campe le personnage principal Dick / Miss Mitzi, la drag-queen qui embarque Bernadette et Bradley en plein désert australien. Un coup de coeur pour cet artiste multi-talents, qui m'a touchée sur plusieurs tableaux, et notamment avec son interprétation de "Mc Arthur Park" ou "Always on my mind".
 
Parmi les voix formidables de ce show, il ne faut pas oublier les merveilleuses divas qui sont, en alternance, par trois sur scène, Amalya Delepierre, Kania Allard, Ana Ka, Sofia Mountassir et Stacey King, dont les voix accompagnent joliment chaque scène du spectacle.
 
"Priscilla, Folle du Désert", c'est aussi une troupe de danseurs et danseuses formidables qui nous impressionnent à chaque chorégraphie en habillant chaque tableau, avec une mention spéciale pour Pierre-Antoine Brunet avec sa prestation en Miss Farah, le tableau "A Fine Romance" ou encore "I've never been to me".

Des costumes somptueux, des décors et effets visuels bluffants, une bande-son terriblement entraînante

La comédie musicale "Priscilla, Folle du Désert", c'est près de 400 costumes et 200 perruques. On est émerveillés par la beauté et l'extravagance des costumes flamboyants : un remarquable travail proposé par Frédéric Olivier (costumier), mais aussi Audrey Borca (coiffure et perruques) ainsi que Carmen Arbues Miro (pour le maquillage riche en paillettes et en couleurs). J'ai particulièrement été bluffée par la rapidité des changements de costumes entre chaque scène, qui, alliée à une scénographie minutieuse, donne une vraie dynamique au spectacle en nous y emmenant à la manière d'un film. 
 
Et évidemment, j'ai été charmée par la bande son aux musiques cultes et indémodables telles que des titres de Cyndi Lauper, Aretha Franklin, Gloria Gaynor, Kylie Minogue, Madonna, Village People...et bien d'autres, sur lesquelles on ne peut pas s'empêcher de danser sur notre siège.

Un public qui vibre à l'unisson

Voici alors autant d'éléments qui font effectivement de ce show la comédie musicale FEEL GOOD par excellence ! D'ailleurs, il nous suffit de regarder autour de nous pendant et après le show pour voir ces sourires et cette bonne humeur sur le visage des spectateurs. Et même l'équipe d'accueil du théâtre nous fait part de son enthousiasme en nous entraînant, le temps de quelques minutes à l'entracte, dans un Y.M.C.A de folie... Ce spectacle est une merveille en tous points, ne le manquez pas, vraiment !

En conclusion, PRISCILLA, FOLLE DU DESERT est un show festif, générateur de bonne humeur : une comédie musicale 100% FEEL GOOD. A voir sans hésitation (et à revoir sans modération) au Casino de Paris, et en tournée !

"Priscilla, Folle du Désert", au Casino de Paris du 25 février au 9 juillet, et en tournée dans toute la France.

Un spectacle proposé par Cheyenne Productions
 
Auteurs : Stephan Eliott et Allan Scott
 
Avec :
David Alexis dans le rôle de Bernadette
Laurent Bàn dans le rôle de Dick / Miss Mitzi
Jimmy Bourcereau dans le rôle de Bradley / Felicia
Amalya Delepierre, Kania Allard, Ana Ka, Sofia Mountassir, Stacey King (Les Divas)
Corinne Puget dans le rôle de Marion (l'épouse de Dick) et de Shirley (la femme du bar)
Alice Lyn dans le rôle de Cynthia
Fabrice de la Villehervé dans le rôle de Bob
Luka Quinn, Nino Magnier, Alexandre Furet, Aramis Delamare en alternance dans le rôle de Benji (le fils de Dick et Marion)
Yvonnick Muller dans le rôle de Franck, et doublure de Dick / Miss Mitzi et Bernadette
 
L'ensemble :
Alexia Degremont, Célia Ruiz, Cindy Cayrasso, Claude Cormier, Delphine Attal Gelle, Jennifer Abad Garcia, Jérôme Zerbi, Ludovic Alvernhe, Mehdi Mamine, Mélina Mariale, Pierre-Antoine Brunet, Priscilla Villa, Thorian J. de Decker, Yvonnick Muller, Marine Nottrelet.
 
Equipe artistique : 
Adaptation / Mise en scène : Philippe Hersen, assisté par Corinne Puget et Marion Gallet
Chorégraphe : Jaclyn Spencer, assistée par Emma Tunmore
Scénographie : Emmanuelle Favre
Costumes : Frédéric Olivier
Coiffure / Perruques : Audrey Borca
Maquilleuse : Carmen Arbues Miro
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito
Crédit Photos : Pascal Ito

Crédit Photos : Pascal Ito

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents